Méditation novembre 2019 | rencontre méditation respiration

Méditation novembre 2019

Novembre 2019 Marianne Dubois

Entrons dans la conscience d’exister, dans la sensation même de la vie.
De cette manière, nous sommes capables d’évoluer, de changer, changer de plan, découvrir et créer d’autres niveaux de conscience.
Soyons toujours prêts à accueillir notre faculté de création, nous avons tous la possibilité de muter.
Ne restons pas accrochés au passé, regardons le futur que nous portons déjà en nous.

Prenons conscience de ce qui est, et de la graine d’avenir que nous avons à planter.
Il est temps de développer une perception plus large que celle des sens habituels, d’entrer en résonnance avec ce qui nous entoure, et ainsi de permettre à l’intuition de se révéler ici, ailleurs et partout.
C’est un souffle nouveau qui nous traverse. Devenons chacun un poète de l’univers. Laissons l’inspiration nous envahir, comme si tout à coup nous n’avions plus de désir, plus de limites, plus de prison, une liberté infinie, parce que le regard a changé.
Nous pouvons ainsi accueillir la souffrance, puis la mettre à distance lorsqu’elle se présente.

Notre époque est explosive ; mais dans l’explosion même, un autre monde est en train de naître.

Laissons le souffle de l’inconnu s’imposer à nous, il nous montre le chemin. Nous sommes à l’époque des portes qui s’ouvrent. Tous les signes de cette mutation spirituelle du monde sont maintenant visibles à nos yeux : relation à la nature, éducation, vivre ensemble, neurosciences etc…
Regardons le soleil qui se lève, et flamboie vers l’avenir. Nous pouvons chacun, chaque jour, entrer dans le silence, qui apporte la paix.
.
Le seul terrain sur lequel nous pouvons travailler, c’est nous même. Laissons la lumière nous traverser, et ainsi rayonner. Cherchons la grandeur de l’humain, plutôt que sa petitesse, nous la verrons s’amplifier.

Comment traiter les conflits, qu’ils soient intérieurs ou extérieurs ? Il est inutile de les fuir. Le conflit nous apprend dans tous les cas quelque chose de nous-même, de l’autre et de la relation.
Les secousses multiples de la vie sont toujours salutaires, nous incitent à changer et nous libèrent de toute arrogance.

Dans le silence intérieur, peut jaillir une flamme tendue vers le ciel, une flamme qui brûle les scories des ténèbres, et ne laisse passer que la lumière.