Méditation juillet 2015 | rencontre méditation respiration

Méditation juillet 2015

En ce moment de mutation, nous nous transformons, corps, âme, esprit. Notre attention et notre participation rendent cette transformation encore plus puissante. N’oublions jamais que nous sommes reliés à la terre, aux arbres, au ciel, à chaque plante, à chaque étoile. Toute action personnelle résonne dans l’univers.

Pour la naissance d’un nouveau monde, il nous faut accepter que l’ancien s’écroule. Ceci implique une solidarité nouvelle, inconnue jusqu’à présent. Ne nous attardons pas dans le négatif, tout en étant conscient de son existence : Nous faisons partie de l’univers dans la conscience.

Il s’agit de tendre vers l’adéquation exacte entre notre destinée et les éléments de notre vie. Etre en accord avec notre propre destin, c’est-à-dire les événements extérieurs, nous plonge instantanément dans l’harmonie. Il n’y a pas de dette à payer à l’existence. Cette harmonie correspond au grand mouvement universel de la vie ; et, dans ce mouvement, nous sommes tous une seule et même lumière.

Nous portons déjà, prêt à éclore, un nouveau monde au cœur de nous-même. C’est un retournement porteur de joie, que nous trouvons au plus profond du silence intérieur, seul ou avec d’autres, et cela en toute situation. Le moindre petit événement peut lui être offert.

Lorsque l’égo abandonne le contrôle, la vie prend le relai ; et aussitôt la joie nous inonde. Cette joie nue et flamboyante se répand et illumine les autres et le monde. Elle est un droit universel, quelles que soient les situations. Elle éclaire la misère et la souffrance. Et là, au service de l’Etre, l’imaginaire créateur est notre allié. . Partager la joie nous invite à reconnaître la douleur et la dissoudre.

Nous avons le pouvoir, lorsqu’il vient d’un élan de l’âme, de nous unir à l’humanité toute entière.