Méditation mai 2016 | rencontre méditation respiration

Méditation mai 2016

Marianne mai 2016

Le silence est un état favorable à l’inspiration ; il nous met en contact avec nous-même, avec d’autres sphères, avec d’autres mondes. Il nous rassemble et fait particulièrement écho à la découverte de voies nouvelles

Chaque difficulté est un cadeau qui nous permet d’évoluer, de changer, de muter. Ce moment de changement est à ressentir dans nos cellules. La transformation de la peur nous ouvre à cette mutation. Nous avons chacun un chemin, un sentier, qui nous est propre, à nous de le découvrir. C’est celui qui participe à l’évolution du monde. La difficulté est de le percevoir, l’entendre, et le suivre. C’est un abandon du vouloir, un laisser faire, un laisser être : il est notre guide. Une force nous pousse, nous protège, nous éclaire .Elle vient de l’avenir pour nourrir le présent. C’est une manière de débarrasser le temps de sa pesanteur.

En cette période d’obscurité apparente, nous avons à développer un avenir lumineux dont les prémices sont déjà dans notre cœur, un avenir que nous pouvons bâtir ensemble . Pour cela, nous pouvons nous offrir chaque jour des moments où l’activité s’arrête, sur tous les plans
. Alors ,le vide nous respire et nous re-crée. Laissons-le nous remplir , laissons-le guérir ce qui est à guérir dans le monde. Oublions les frontières forgées par la peur, retrouvons l’unité du monde, là où tous les cœurs se rejoignent.

. Toutes les pensées de bienveillance, de bonheur, de joie, sont inscrites dans un autre univers, parallèle au nôtre, disponible pour tous, mêmes pour ceux qui viendront après nous. Il nous accompagne, nous protège, et nous incite à nous transformer, à grandir, à être dans la vérité la plus dépouillée de nous-même. Rien n’est perdu, tout revient, tout est utile, il n’y a jamais à désespérer du monde, nous avons simplement à changer notre regard, et le porter ailleurs, là où nous voyons la lumière. Notre enracinement et notre envol sont particulièrement nécessaires en ce temps de mutation.
.
Le corps nous montre un chemin de sagesse. Chaque maladie a une signification spécifique qui peut nous éclairer. Souvent, la maladie nous permet d’apercevoir la lumière qui éclaire notre chemin. Elle nous permet aussi de grandir, ou de nous dépasser à travers elle. Nous pouvons de cette manière achever une expérience restée en suspens. Nous sommes un corps limité dans un espace restreint, et simultanément nous sommes l’infini.

Nous sommes chacun, l’un pour l’autre une aspiration et un élan vers l’inconnu. Nous avons entre les mains un nouveau monde à inventer, à façonner. Il nous appelle à développer l’intelligence, la sensibilité, l’attention. Nous avons à sortir de la prison des apparences. Elles nous maintiennent sous l’emprise des événements extérieurs et intérieurs.
C’est cette recherche qui nous montre d’autres royaumes, d’autres possibilités, d’autres espoirs aussi dans l’évolution humaine. Nous en sommes chacun un échantillon, nous représentons chacun le tout et ses possibilités. Nous pouvons développer des sens nouveaux.